"Tout ça a bousillé des gens" : après le fiasco du bac 2019, élèves et parents s'insurgent contre une notation "aléatoire"

Clément Parrot
La grève des correcteurs et les dysfonctionnements au sein des jurys de délibération laissent penser à de nombreux élèves qu'ils n'ont pas reçu les notes qu'ils méritaient.

"J'ai un vrai sentiment d'injustice", confie Ihab, lycéen en filière ES. Dans l'attente des résultats après avoir passé les oraux de rattrapage du bac, le jeune homme ne digère pas ses notes de l'écrit. "Au départ, j'avais trois notes non rendues et du coup ils avaient pris la moyenne de l'année en histoire (12), en philo (8) et en SES [sciences économiques et sociales] (9). Ils m'ont ensuite donné un nouveau bulletin et ces notes n'avaient pas bougé. Je suis sûr qu'on n'a pas corrigé mes copies."

J'ai l'impression d'être victime de la grève des profs et des résultats qu'on a voulu publier dès vendredi [5 juillet] alors qu'il aurait simplement fallu les repousser.

Ihab, élève en terminale ES

à franceinfo


De nombreux élèves ont répondu à l'appel à témoignages lancé par franceinfo pour se plaindre d'une injustice ressentie, signaler des erreurs ou exprimer un désarroi après la publication des résultats du bac. Après la grève d'une partie des correcteurs opposés aux réformes portées par le ministre de l'Education, Jean-Michel Blanquer, de nombreux enseignants ont dénoncé des anomalies lors des jurys de délibération. Des cafouillages qui peuvent amener certains élèves à s'interroger sur une possible injustice.

"Le lycée, c'est fini pour lui"

François* pense ainsi que la correction de ses copies d'histoire et de philosophie a (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi