"Ça aurait pu finir beaucoup plus mal…" : après son agression, Bernard Tapie donne de ses nouvelles

·1 min de lecture

Dans la nuit du samedi 3 au dimanche 4 avril, Bernard Tapie et son épouse Dominique ont vécu un moment effroyable. Cambriolé à son domicile de Combs-la-Ville, en Seine-et-Marne, le couple a été agressé, frappé et ligoté. Les cambrioleurs ont ensuite pris la fuite avec un butin - parmi lesquels des bijoux - dont le montant n'a pour l'heure pas été estimé. Légèrement blessée, Dominique a été prise en charge à l'hôpital, tandis que Stéphane Tapie a dévoilé des images des visages tuméfiés de ses parents. "C'était terrible pour lui, il entendait sa femme crier dans les couloirs et lui il était attaché au pied du lit, il ne pouvait pas bouger donc c'était terrible", a déploré Stéphane Tapie, sur le plateau de Touche pas à mon poste, en évoquant son père. Depuis, Bernard Tapie était resté silencieux. Dimanche 4 avril, il avait seulement indiqué à BFMTV se sentir parfaitement bien, malgré un coup de matraque reçu sur le crâne, mais avait refusé de s'exprimer publiquement.

Lundi 5 avril, dans la soirée, il a accepté de se confier auprès de nos confrères de Libération. Alors que ces derniers lui demandaient comment il se sentait, Bernard Tapie a répondu : "Comme ci, comme ça", avant d'ajouter : "C’est un peu dur à encaisser, mais cela va passer. J’aurai peut-être un peu de séquelles pour ma tumeur au cerveau, suite au coup de matraque reçu sur la tête. Les médecins me le diront dans deux jours".

Choqué par la violence dont lui et son épouse ont été victimes, Bernard Tapie a tout de même (...)

Lire la suite sur le site de Voici

Charlotte Casiraghi "blessable et vulnérable" : un proche dévoile la facette méconnue de sa personnalité
PHOTO Moundir : cette émouvante déclaration à ceux qui l'ont soutenu pendant son combat contre la Covid-19
Jean-Luc Reichmann évoque comme rarement son couple avec sa compagne Nathalie
Laure (Koh-Lanta, Les Armes Secrètes) : un hater s’attaque à l'un de ses proches, elle explose
VIDEO Dîners clandestins : Pascal Praud traite Pierre-Jean Chalençon de « mytho »