"Ça nous arrangerait tous si Vladimir Poutine mourrait (...) mais un cancer on peut le traîner très longtemps" déclare cet ancien officier de renseignement du KGB

Selon les informations de nos confrères de Newsweek, le président russe de 69 ans aurait reçu un traitement contre un cancer "à un stade avancé" en avril. Des informations qu'ils ont reçu grâce aux confidences de trois hauts responsables du renseignement américain qui ont lu le dernier rapport sur la santé de Poutine.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles