"Ça a été très dur" : Julie Gayet a payé la révélation de son histoire avec François Hollande

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Malgré beaucoup d'efforts, elle en a payé le prix. Julie Gayet confie ce jeudi 26 août dans le magazine Ciné Télé Revue avoir subi les conséquences de sa relation avec François Hollande, et notamment sur sa carrière. L'actrice, qui enchaînait jusque-là les projets sans trop de problèmes, a constaté travailler moins dans cette période : "Ça a été très dur. J'ai peut-être un peu moins tourné à l'époque. Heureusement, j'avais ma maison de production." Car Julie Gayet a pu se consacrer ainsi à un autre aspect de sa vie professionnelle, en endossant complètement son rôle de productrice via Rouge International, la boîte de production qu'elle a co-créée en juillet 2007. Mais même son activité de productrice a une fois été affectée par sa vie intime, se souvient-elle : "Mais lors des attentats de Paris, je devais aller en Belgique pour le tournage d'un film que je produisais, et je n'ai pas pu pour des raisons de sécurité."

Pourtant, Julie Gayet a toujours refusé de se laisser cantonner à son couple, et à devenir une Première Dame. Tout bonnement, parce qu'elle en refuse la condition, qu'elle trouve simplement "sexiste, car elle oblige la femme à abandonner son métier". Alors elle reste loin des ors de la République, et n'apparaît pas aux côtés de son conjoint, tant qu'il sera chef de l'État, même si leur relation est sur toutes les lèvres. C'est une question de conviction féministe, explique-t-elle : "J'ai mis un mur, j'ai décidé de ne pas mettre un pied du côté officiel, à l'Élysée. (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Nicolas Sarkozy "peloté dans tous les sens" : un proche de l'ex-président se lâche !
La famille royale accuse le coup : ce film sur Diana qui va gâcher leurs fêtes de fin d'année
Beatrice Borromeo adulée : elle fait de l'ombre à Kate Middleton et Meghan Markle
Meghan Markle "libérée" après son interview pour Oprah Winfrey : ça balance !
Valérie Pécresse, « une techno sans génie qui cherche un job » : Clément Beaune sort la sulfateuse

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles