"Ça été intense" : Louane se souvient de sa césarienne

·1 min de lecture

La grossesse, neuf mois de pur bonheur ? Louane ne peut pas en dire autant. Il faut dire que la période qui a précédé l’arrivée de sa petite Esmée, âgée aujourd’hui d’un an, n’a pas été de tout repos pour la jeune maman. Dans le podcast Bliss Stories, animé par Clémentine Galey, la chanteuse de 24 ans s’est confiée sur son accouchement survenu deux semaines avant le terme. Alors que sa petite fille se présentait par le siège, l’interprète du tube Jour 1 a dû faire face à un scénario inattendu. "Ça a été la bonne raison de dire 'ok, on va faire une césarienne !'. J'ai toujours eu peur d'avoir mal pendant l'accouchement, se remémore-t-elle. En plus, j'ai eu un obstétricien extraordinaire qui m'a fait pousser, psychologiquement ça a été vraiment intense. Ça a fait que j'ai pas eu la sensation de ne pas accoucher."

Au fil de cet entretien, la chérie de Florian Rossi a également brisé le tabou des nausées matinales. Comme beaucoup de femmes enceintes, Louane n’y a pas échappé, et ceci dès le début de sa grossesse. "J'ai été très malade, et plus que lors du premier trimestre", a-t-elle expliqué visiblement marquée par cette étape de sa nouvelle vie. Si ces neuf mois se sont imposés comme une épreuve psychologique, ils l’ont également été d’un point de vue physique. L’artiste que l'on a pu voir dans le film La famille Bélier a eu du mal à faire face à son nouveau corps. "J'ai pas aimé de devoir m'habiller, j'ai pas aimé sortir. Je ne me sentais pas à l'aise, confie-t-elle avec émotions. (...)

Lire la suite sur le site de GALA

VIDÉO - "Je ne parle pas avec les dingues" : Didier Raoult énervé contre les chroniqueurs de TPMP
François Mitterrand amoureux d'une femme de 50 ans de moins que lui : un livre dévoile tout
Meghan Markle égratignée : le fils de son pire ennemi ne l'épargne pas
L’amour est dans le pré : Vincent pas dupe des petites tricheries de certaines prétendantes
PHOTO - Alessandra Sublet si fière de sa soeur Romy...

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles