Quel est votre âge réel ?

© Pixabay

Nous sommes inégaux face à la vieillesse comme le souligne ce concept apparu dans les années 1970. Depuis, les scientifiques n’ont de cesse de rechercher des marqueurs biologiques individuels de l'âge. L’un des plus précis est la méthylation de la molécule d’ADN : ces petites modifications biochimiques à des endroits précis du génome sont en corrélation avec notre âge biologique. Il est possible de la mesurer à partir d’un test sanguin. D’autres s’appuient sur la combinaison de plusieurs marqueurs, comme la concentration en albumine (une protéine du sang) ou le nombre de globules rouges, qui diminuent avec l'âge.

Récemment, une équipe internationale s’est distinguée par une approche spécifique à chaque organe : elle a sélectionné 403 paramètres faciles d’accès (prise de sang, échantillon de selles, test d’effort, état de la peau…) en lien avec 9 catégories (foie, immunité, métabolisme…). Leurs mesures sur plus de 4000 jeunes adultes montrent qu’il existe plusieurs horloges biologiques du vieillissement : l’une générale et d’autres spécifiques à chaque organe. Certaines avancent au même rythme (reins et hormones sexuelles, par exemple), quand d’autres divergent, comme les reins et le microbiote intestinal - la diversité des bactéries et des substances qu’elles produisent sont soupçonnées de nuire aux reins.

À l’avenir, déterminer l’âge réel de nos organes pourrait permettre de prédire et de prévenir certaines maladies...

Remerciements à Miria Ricchetti, chercheuse spécialiste (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Sang : est-ce dangereux d'avoir trop de fer ?
Est-ce que c'est dangereux d'arrêter de fumer du jour au lendemain ?
Voici le classement des meilleurs sports pour booster votre libido
Pourquoi la chauve-souris est l'hôte de nombreux virus mais ne développe pas de symptômes ?
Drogue : c'est quoi la 3MMC, cette nouvelle substance à la mode ?