À Zhengzhou, la politique “zéro Covid” limite la production de la plus grande usine d’iPhone au monde

ZHOU BO/IMAGINECHINA VIA AFP

À Zhengzhou, dans la province du Henan, le confinement strict d’un quartier “qui abrite la plus grande usine d’iPhone au monde”, pour une semaine à partir de ce mercredi, devrait toucher “la production du nouvel iPhone 14”, rapporte la BBC.

Les transports en commun sont à l’arrêt, et un communiqué officiel publié sur le réseau social WeChat recommande aux habitants de “travailler depuis leur domicile”. Toute violation sera “résolument réprimée”, ont annoncé les autorités, qui signalent 167 cas de Covid-19 en une semaine dans la capitale du Henan, dans le centre de la Chine, explique le média public britannique.

L’usine Foxconn de Zhengzhou et ses 200 000 salariés “produisent 60 % de tous les iPhone”, relève le média japonais Nikkei Asia, qui explique que l’entreprise taïwanaise prévoit de redistribuer la fabrication “en demandant à d’autres usines de mettre au point des plans de secours”.

Fuite de travailleurs

Le fournisseur d’Apple a annoncé mardi 1er novembre qu’il “augmentait fortement les primes d’assiduité des travailleurs” de Zhengzhou, après que des images ont circulé sur les réseaux sociaux montrant certains d’entre eux “fuir le site pendant le week-end”, rapporte le média économique japonais. La prime de présence quotidienne passera de 100 à 400 yuans (55 euros), et ceux qui effectueront “une ‘présence complète’ ce mois-ci recevront une prime de plus de 15 000 yuans” (2 070 euros), pour inciter les travailleurs à la chaîne à rester sur place.

Nikkei Asia a interviewé un travailleur de l’usine “très heureux” de l’augmentation de la prime et qui affirme que “la majorité de ses collègues continuaient de se présenter au travail comme d’habitude”.

Cependant, “ces derniers jours, des vidéos géolocalisées près de l’usine de Foxconn sont devenues virales sur les réseaux sociaux chinois, montrant des groupes de personnes avec leur valise marchant sur des autoroutes ou traversant des champs”, rapporte le Wall Street Journal, vidéo à l’appui.

Foxconn tente d’éteindre l’incendie provoqué par la résurgence de l’épidémie de Covid-19 dans son usine, note le quotidien économique américain. Si le quartier vient juste d’être verrouillé, “des centaines de milliers de travailleurs y sont largement coupés du monde extérieur depuis plus de deux semaines, après que l’entreprise a annoncé la mise en place de la production en circuit fermé, ce qui signifie que les travailleurs ne sont autorisés à se déplacer qu’entre leur dortoir ou leur domicile et les chaînes de montage”.

[...] Lire la suite sur Courrier international

Sur le même sujet :