À Vincennes, l’élu écologiste s’inquiète de la pollution des bateaux... à voile

·1 min de lecture

Après les aéroclubs, les clubs de voile dans le collimateur des écologistes ? Pas vraiment, mais le refus de voter la subvention destinée au "Yacht Club Vincennois" par un jeune élu de la ville, a déclenché un début de polémique, mercredi 14 avril. Comme le relatent Le Figaro et franceinfo, Quentin Bernier, élu de la liste Vincennes Respire, a préféré s'abstenir au moment de voter la subvention au club de voile de la ville, en Conseil municipal.

Une décision qui a suscitée l'indignation de la maire de Vincennes. "Nous ne subventionnons pas de sport qui émettent des polluants. Le Yacht Club, ce sont des bateaux. À voile... On est à peu près sur le même niveau de polémique que les aviateurs !", a déploré Charlotte Libert-Albanel, la maire UDI de la ville. Mais Quentin Bernier a pu compter sur le soutien de sa collègue EELV, Muriel Hauchemaille. "Les faux procès, ça commence à me chauffer la bile ! Si on s'abstient pour la subvention, c'est qu'on trouve que le Yacht Club de Vincennes, à part sur le lac Daumesnil, à part pour privilégier un petit club de copains... C'est pour ça qu'on ne votera pas cette subvention, on ne va pas s'expliquer sur chaque vote si ? On trouve ça un peu idiot un Yacht club à Vincennes", a-t-elle expliqué en Conseil municipal.

>> A lire aussi - Subventions versées aux associations : montant et conditions

Sauf que face au début de polémique suscité par cette abstention, Quentin Bernier a préféré faire son mea culpa sur Twitter. "Depuis toujours EELV est pour (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

L’économie de la Chine explose, croissance historique
Les syndics de copropriété pointés du doigt, où sont les centres de vaccination Covidliste ? Le flash éco du jour
En colère après ses affiches, les chasseurs portent plainte contre la fondation Bardot
Ils vendaient des fioles miracles à 600 euros, cinq Britanniques condamnés
Dette : le déficit public abyssal de l’Italie devrait encore se creuser en 2021 !