À la Une: le verdict du procès Amber Heard – Johnny Depp

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

L’acteur Johnny Depp est sorti gagnant mercredi 1er juin de son procès très médiatisé l’opposant à son ex-épouse et actrice Amber Heard. Les jurés les ont reconnus tous les deux coupables de diffamation, mais si l’acteur de Pirate des Caraïbes s’est vu octroyer 15 millions de dollars de dommages-intérêts, Amber Heard ne doit en recevoir que deux.

Le Washington Post parle de l’après-verdict comme d’un moment de « confusion, d’euphorie, et pour certains, de déception ». Confusion parce qu’au début personne ne comprenait vraiment comment Amber Heard pouvait recevoir des compensations alors que Johnny Depp avait gagné. Euphorie pour les fans de l’acteur, qui ont accueilli son ex-femme « de la même manière qu’ils l’ont traitée pendant les six semaines du procès », en lui faisant bien sentir qu’ils ne la croyaient pas : « Menteuse, menteuse », hurlait ainsi une fan de Johnny Depp, affirmant dans le Washington Post qu’Amber Heard avait « fait du mal à tous ceux qui sont victimes de véritables violences domestiques ».

De fait, souligne le journal, pendant le procès, les avocats de l’actrice ont été pris par surprise par le nombre de moqueries qu’ont entraîné ses accusations d’abus – en ligne, les fans de Johnny Depp étaient très largement les plus nombreux et ont attaqué ceux qui tentaient de la défendre.

Un impact sur le mouvement #MeToo ?


Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles