À la Une: le Venezuela veut retrouver son rôle de puissance pétrolière

Mercredi, lors de la visite du secrétaire général de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole à Caracas, le président Nicolas Maduro a assuré que son gouvernement avait « considérablement redressé l'industrie pétrolière », alors que, comme le fait remarquer le quotidien El Nacional, « la production pétrolière était tombée à des niveaux historiquement bas après des années de désinvestissement et de manque d'entretien des infrastructures ». Toujours, selon le journal, le Venezuela produit aujourd'hui « 700 000 barils par jour contre une production quotidienne de 2,3 millions en 2002 ».

Mais, comme le souligne l'éditorialiste d'El Universal, « l'interruption par la Russie de l'approvisionnement énergétique des pays occidentaux ouvre une nouvelle perspective pour le pétrole vénézuélien qui pourrait devenir l'un des principaux fournisseurs de ces pays ». C'est aussi l’avis de Nicolas Maduro : « Le Venezuela est prêt et préparé à remplir son rôle et à approvisionner, de manière stable est sûre, le marché en pétrole et en gaz dont l'économie mondiale a besoin », a déclaré le président vénézuélien. « Nous sommes prêts à accélérer progressivement la production de pétrole et à développer et à augmenter la production de produits raffinés. »


Lire la suite sur RFI

Lire aussi:
Le Venezuela sera partie prenante des négociations entre le gouvernement colombien et l'ELN
À la Une: 17 personnes tuées en trois jours en Colombie
Chili: les étudiants se mobilisent après le rejet de la nouvelle Constitution