À la une ce vendredi 9 avril…

Par LePoint.fr
·1 min de lecture
L'usine du groupe Delpharm, en Eure-et-Loir, a commencé, pour la première fois en France, à embouteiller les vaccins de Pfizer-BioNTech. (Illustration)
L'usine du groupe Delpharm, en Eure-et-Loir, a commencé, pour la première fois en France, à embouteiller les vaccins de Pfizer-BioNTech. (Illustration)

Épidémie. Emmanuel Macron visitera vendredi matin l'usine du groupe Delpharm qui a commencé cette semaine, pour la première fois en France, à embouteiller les vaccins anti-Covid de Pfize-/BioNTech en Eure-et-Loir, a annoncé jeudi l'Élysée. L'usine, située à Saint-Rémy-sur-Avre, a reçu mardi les vaccins en vrac qui lui ont été livrés depuis le site BioNTech de Marbourg en Allemagne, où ils sont fabriqués. Le sous-traitant français est chargé de l'étape finale : les mettre dans les flacons qui seront in fine distribués aux vaccinateurs.

Vaccination. Le ministre de la Santé, Olivier Véran, inaugure le vaccinodrome de Grenoble, alors qu'à Nice sera installée la première box de vaccination MobilVaccin contre le Covid-19 sur le parvis de la gare SNCF de Nice-Ville. La ville va également entamer l'opération « 5 000 vaccins sur une journée et sur un seul site », sur son vaccinodrome, le plus grand de France.

Religion. Fermée le 21 octobre 2020 dans le sillage de l'assassinat de Samuel Paty, la mosquée de Pantin rouvrira vendredi avec à sa tête un nouveau recteur et un nouvel imam, deux conditions fixées par le ministre de l'Intérieur, a annoncé mercredi à l'Agence France-Presse le préfet de Seine-Saint-Denis. Cette mosquée d'environ 1 300 fidèles avait été fermée pour six mois sur instruction du ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin, qui reprochait notamment à ses responsables d'avoir relayé sur Facebook la vidéo d'un père d'élève à l'origine de l'engrenage ayant [...] Lire la suite