À la une ce vendredi 12 février…

Par Le Point.fr, avec AFP
·1 min de lecture
Olivier Véran a déclaré jeudi 11 février au soir que la Moselle faisait face à une situation inquiétante en raison du nombre de contaminations aux variants du Covid-19.
Olivier Véran a déclaré jeudi 11 février au soir que la Moselle faisait face à une situation inquiétante en raison du nombre de contaminations aux variants du Covid-19.

Épidémie. Olivier Véran se rend vendredi en Moselle, qui fait face à un nombre de cas très important de contaminations aux variants sud-africain et brésilien. Lors de sa conférence de presse de jeudi soir, le ministre de la Santé a ainsi alerté sur une « situation inquiétante » dans le département. L'objectif de sa visite est d'évaluer la situation sur place, de se concerter avec les acteurs locaux afin de pouvoir anticiper une dégradation. « Il nous faut être prêts à agir évidemment, si la situation devait le nécessiter, afin de protéger la population dans un territoire qui a déjà payé un lourd tribut à la pandémie », a-t-il ajouté.

Justice. Jean Castex sera également sur le terrain, en compagnie d'Éric Dupond-Moretti, garde des Sceaux. Ils se rendront à Valenciennes dans le cadre du renforcement de la justice de proximité. En décembre dernier, le ministre de la Justice avait transmis aux procureurs une circulaire dans laquelle il disait vouloir « mettre fin au sentiment d'impunité » d'une partie de la population.

Birmanie. À Genève, le Conseil des droits de l'homme de l'Organisation des Nations unies se réunit en urgence afin d'examiner la situation en Birmanie. La mobilisation sur place ne faiblit pas contre le coup d'État qui a renversé Aung San Suu Kyi. Washington a, de son côté, d'ores et déjà annoncé des sanctions contre la junte. Plus de 200 personnes, dont des membres de la Ligue nationale pour la démocratie (LND), le parti d'Aung San Suu Kyi, ont é [...] Lire la suite