À trois jours des législatives, Macron en déplacement dans le Tarn sur le thème de la sécurité

Après Clichy mercredi, Emmanuel Macron se rend dans le Tarn ce jeudi. Un déplacement dans la commune de Gaillac en fin de matinée puis à Puycelsi cet après-midi. Cette fois, le chef de l'État veut mettre l'accent sur la sécurité. Emmanuel Macron veut évoquer la sécurité du quotidien en zone gendarmerie. C'est surtout l'occasion pour lui de revenir sur une annonce qu'il a faite en janvier dernier : la création et le déploiement de 200 nouvelles brigades de gendarmerie sur l'ensemble du territoire. Des brigades fixes, qui s'appuieront sur les maisons France services, ou mobiles, grâce à des véhicules équipés qui pourront par exemple proposer la possibilité de déposer plainte.

>> Retrouvez Europe Matin en replay et en podcast ici

Trois de ces nouvelles brigades doivent être déployées dans ce département. Le président compte détailler cette mesure qui fera partie de la future loi d'orientation et de programmation du ministère de l'Intérieur. Comme s'il souhaitait finalement prendre le contre-pied de l'épisode du Stade de France et du décès d'une passagère à Paris après un refus d'obtempérer .

Draguer les électeurs de gauche

Les deux communes qu'il visite ont chacune placées Jean-Luc Mélenchon , le leader de la France insoumise, en tête au premier tour de la présidentielle . Cette visite a donc tout de l'enjeu politique. À trois jours du premier tour des législatives , Emmanuel Macron vise les électeurs de gauche, tout particulièrement ceux qui hésitent encore à voter po...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles