À Toulouse, le "Digital tour" du rappeur Furax Barbarossa enflamme ses fans

C'est peut-être le futur de la scène musicale que le rappeur Furax Barbarossa écrit depuis quelques semaines à travers son "Digital tour". Frustré par le confinement et la fermeture des lieux de spectacle, le rappeur toulousain a choisi de partir à la rencontre de son public à travers une tournée très interactive. Avec son équipe, il a d'abord posté sur sa chaîne YouTube une série d'improvisations qui, une fois compilées, ont donné naissance à son dernier album "À l'isolement"."D'autres artistes vont s'y mettre" "J'ai un besoin personnel de le faire pour ne pas rouiller. Et puis après ça a plu au public, donc on a décidé d'en faire un peu plus", raconte le rappeur. La suite ? C'est le "Digital tour" : des prestations en live depuis son studio d'enregistrement et diffusées sur YouTube. Mais la scène lui manquait toujours. Pour y remédier, Furax Barbarossa a choisi de faire le show en direct de la salle de concert Le Bikini à Toulouse mercredi 16 décembre. Les sièges étaient vides, mais les caméras étaient bien présentes pour filmer la prestation du rappeur et la diffuser en streaming. Pour le label Jardins noirs qui produit le rappeur, ce type de format dessine le futur des salles de concert. "D'autres artistes vont s'y mettre, j'en suis persuadé. Cela permet de proposer un format hybride et je pense que le public est prêt pour ça", dit le producteur Gaël Duveau.