À Taïwan, on célèbre les premiers mariages homosexuels

Ph.L. avec AFP

L’île entre dans l’histoire en enregistrant les premiers mariages homosexuels d’Asie, après trois décennies de lutte pour l’égalité des droits.


C’est une date historique. A Taïwan, premier pays d’Asie à légaliser les unions entre personnes du même sexe, plusieurs centaines de mariages homosexuels sont célébrés ce vendredi. Ces cérémonies interviennent une semaine après que le Parlement a légalisé le mariage gay, et deux ans après un arrêt historique en ce sens de la plus haute juridiction de l’île.

Au total, quelque 300 couples homosexuels devaient se marier ce vendredi, dont la moitié dans la capitale, Taïpei, où vit une importante communauté homosexuelle. La mairie prévoit de coorganiser en extérieur une grande fête pour les mariages à proximité de Taïpei 101, son emblématique gratte-ciel.


-

Deux couples brandissent leur certificat de mariage/REUTERS

Plusieurs dizaines de couples se sont présentés vendredi matin à des bureaux de l’administration pour faire inscrire leur union au registre des mariages. Ils se sont embrassés devant les caméras avant de brandir fièrement leur certificat de mariage et leurs nouvelles cartes d’identité présentant leur partenaire comme leur époux.

Une société très divisée sur la question

Ces dix dernières années, Taïwan a été un des pays les plus progressistes d’Asie sur la question des droits des homosexuels, organisant notamment la plus grande gay pride du continent. Pour autant, la société reste très conservatrice, avec des lobbies religieux sont très puissants, en particulier en dehors des villes.

En mai 2017, la Cour constitutionnelle avait jugé contraire à la Constitution le fait de priver les personnes de même sexe du droit de se marier. Elle avait donné deux ans au gouvernement pour modifier la loi. La question a profondément divisé la société et la légalisation n’a été assurée que la semaine dernière en dépit d’une très forte opposition du camp conservateur.

Vendredi dernier, les députés taïwanais ont largement voté une loi (...)

Lire la suite sur LeParisien.fr

Enfants nés de GPA : la «mère d’intention» reconnue pour la première fois en France
JoeyStarr devient prof de philo d’un jour
Grève pour le climat : 14 800 manifestants à Paris, 119 pays mobilisés
Marche pour le climat : «Les grèves scolaires n’ont rien donné, on passe à la désobéissance»
Climat : et si la solution était de désobéir ?