À Strasbourg, des centaines de jeunes marchent pour exiger plus d'Europe

Pour la journée de l'Europe le 9 mai, des milliers de citoyens ont coécrits un rapport sur l'Europe qu'ils souhaitaient. Plusieurs centaines de pro-européens ont organisé une marche en amont ce samedi à Strasbourg, devant le siège du Parlement européen, pour demander une Europe plus fédérale.

Avec notre correspondante à Strasbourg, Angélique Férat

C’était une manifestation colorée. Sous un soleil presque estival se côtoyaient les drapeaux bleu et jaune étoilés de l’Union européenne, et les drapeaux des fédéralistes européens où trône une grande lettre E verte. « On ne soutient pas l’Europe telle qu’elle est ; on veut changer les traités fondateurs, on veut changer l'Europe de fond en comble », témoigne Massimo, un étudiant italien venu tout spécialement de Bologne.

Cette mobilisation sonnait comme un message aux dirigeants européens, à l'avant-veille de la clôture de la Conférence pour l'avenir de l'Europe. Après avoir travaillé pendant près d'un an pour définir l'Europe qu'ils veulent, des milliers de citoyens rendent ce lundi 9 mai leur rapport final.

Ambitieux, ce texte demande plus d’Europe dans la plupart des domaines, en particulier la défense, la santé et le social. Les citoyens réclament aussi des décisions prises à la majorité et non plus à l’unanimité, quand les chefs d’états se réunissent.

► À écouter aussi : Grand reportage - Conférence sur l'avenir de l'Europe, les citoyens en veulent plus

« Il va falloir convaincre les gouvernements, que dans les 27 pays membres de l’Union européenne, les citoyens se mobilisent et mettent la pression sur les décideurs », juge Antoine Chabal, président des jeunes européens France. « Si ces propositions ne sont pas écoutées, ce sera catastrophique. »

Sur beaucoup de lèvres, les mêmes mots reviennent. On veut une Europe de paix, de démocratie et la fin de la guerre en Ukraine.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles