À Soumy, seul passage entre l'Ukraine et la Russie, les réfugiés «ont dû quitter leur foyer»

Malgré deux ans de guerre et une nouvelle offensive russe en cours au nord-est de l’Ukraine, il existe encore un seul point de passage entre les deux pays : à Soumy. Un corridor humanitaire par lequel transitent les Ukrainiens des zones occupées, au nord du pays.

Avec nos envoyés spéciaux à Soumy, Bertrand Haekler et Nathanaël Vittrant

À Soumy, chef-lieu de l'Oblast, la région du même nom au nord de l'Ukraine, la frontière russe est à une cinquantaine de kilomètres. Il s'agit du seul point de passage encore ouvert entre les deux pays. Après avoir traversé la frontière, les réfugiés ukrainiens sont amenés dans un bâtiment anonyme en banlieue de la ville.

Vitaly en est le coordinateur : « C’est le moyen le plus simple et le plus rapide pour passer de la Fédération de Russie à l’Ukraine. Les Ukrainiens des zones temporairement occupées qui ont reçu de force un passeport russe peuvent rentrer par ce corridor, même s’ils n’ont plus sur eux qu’une photocopie ou une photo de leurs papiers ukrainiens », explique-t-il.

« Ils sont stressés par ce qu’ils ont vécu »

Ce sont en grande majorité des femmes comme Halyna qui traversent le passage. Elle vient de Louhansk, dans le Donbass occupé. « J’ai une fille dans l’armée qui va bientôt accoucher, alors je viens donner un coup de main avec les enfants », confie-t-elle.


Lire la suite sur RFI