À quoi servent les 160 soldats que la France compte toujours en Irak ?

Alors que l’Allemagne retire ses troupes d’Irak pour les installer au Koweït voisin, la France a au contraire décidé de maintenir ses hommes sur le territoire irakien, malgré le chaos géopolitique entraîné par la mort du général Qassem Soleimani. Toutefois, la ministre des Armées, Florence Parly, a annoncé que la sécurité des troupes françaises avait été renforcée après les attaques de missiles orchestrées par l’Iran contre des bases militaires américaines. Mais que font exactement les militaires de l’armée de terre sur le sol irakien ? Depuis le 18 septembre 2014, 160 soldats français participent à l’opération Chammal. Ils font partie d’une coalition internationale qui lutte contre l’État islamique.

Pour empêcher l’extension de Daech, les forces françaises frappent des sites tenus par l’organisation terroriste comme des bases d’entraînement ou site d'approvisionnement de carburant. Un combat mené avec des moyens limités, outre les 160 soldats stationnés en Irak cette mission implique seulement 1.000 Français au total. Ils sont installés dans d'autres pays du Moyen-Orient comme la Syrie. Pour autant, les résultats sont là : À Bagdad, l’armée française a formé plus de 9100 soldats et environ 400 instructeurs irakiens depuis 2014. “Ce qui représente 25% des formations menées par la coalition internationale” rappelle le ministère des Armées dans un communiqué.

>> À lire aussi - L'armée iranienne peut-elle vraiment menacer les États-Unis ?

L’opération Chammal a coûté 360 millions d’euros en 2016

Voilà pour la “comptabilité” officielle. Mais les troupes françaises régulières sont aussi aidées par les forces spéciales présentes dans la région dont l’effectif est tenu secret. Outre les moyens terrestres, onze Rafale bombardent régulièrement les infrastructures ennemies depuis des bases aériennes situées en Jordanie et Émirats arabes unis. Selon le communiqué du ministères des Armées, les avions français ont permis de détruire plus de 2.370 cibles dans cette région du globe. D’autres

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Amazon, Cdiscount, Fnac : 5 promotions pour les soldes
Retrait provisoire de l'âge pivot : un tournant dans le conflit social ?
Excédé par la grève, un restaurateur veut échanger son établissement contre un poste à la RATP
Retraites : l'annonce surprise d'Édouard Philippe, prêt à retirer provisoirement l'âge pivot du projet de loi
Airbus surclasse Boeing avec plus de 1.000 avions vendus et 863 livrés en 2019, un record