À la Une: la Serbie, toujours plus près de Moscou?

Une revue de presse présentée en partenariat avec Le Courrier des Balkans.

Deux ministres sous sanctions américaines, le provocateur Aleksandar Vulin promu vice-Premier ministre et l'extrême droite intégrée. Le nouveau gouvernement de la Serbie a tout d'un bras d'honneur adressé à ses partenaires occidentaux et d'un clin d'œil langoureux à Moscou.

Comme les princes serbes au Moyen Âge, comme Milošević en 1989, Aleksandar Vučić veut convoquer un « Sabor national pan-serbe », les 5 et 6 mai, à l'occasion de la Pâque orthodoxe, pour affirmer l'unité de la Serbie, de la Republika Srpska et de l'Église orthodoxe. Décryptage.

Après avoir fait front uni aux élections de décembre, la coalition d'opposition « La Serbie contre la violence » s'est disloquée : certains mouvements vont boycotter les élections locales du 2 juin, d'autres y participer. Ambiance...


Lire la suite sur RFI