À la une cette semaine…

Par LePoint.fr (avec AFP)
·1 min de lecture
Jonathann Daval comparaît devant la cour d'assises de la Haute-Saône et encourt la perpétuité.
Jonathann Daval comparaît devant la cour d'assises de la Haute-Saône et encourt la perpétuité.

Affaire Daval. L'affaire avait tenu en haleine la France entière, bouleversée par ce qui semblait être un nouveau meurtre de joggeuse : le 30 octobre 2017, le corps d'Alexia Daval, une employée de banque de 29 ans, était retrouvé dans un bois, non loin de Gray, une bourgade de Haute-Saône où elle résidait avec son mari, Jonathann Daval. Deux jours plus tôt, Jonathann avait signalé à la gendarmerie la disparition de sa femme partie faire un jogging, disait-il. Mais le veuf éploré finira par avouer le meurtre d'Alexia au terme de multiples rebondissements. Il comparaît devant la cour d'assises de la Haute-Saône et encourt la perpétuité. Verdict, vendredi.

Diplomatie. Le chef de la diplomatie américaine Mike Pompeo est arrivé samedi à Paris, où il doit rencontrer lundi le président français Emmanuel Macron qui a déjà reconnu la victoire de Joe Biden dans la course à la Maison-Blanche. Le président Macron a en effet été parmi les premiers à féliciter le démocrate pour son élection aux États-Unis, puis à s'entretenir au téléphone avec lui.

Lire aussi Donald Trump : sa vie après la Maison-Blanche

Attentat raté du Thalys. Au c?ur de l'été 2015, Ayoub El Khazzani était monté à bord d'un Thalys avec une Kalachnikov et près de trois cents munitions. Son procès s'ouvre lundi devant une cour d'assises spéciale à Paris avec d'autres personnes impliquées dans cette attaque commanditée par le coordinateur des attentats djihadistes du 13 novembre. Un carnage avait été évité [...] Lire la suite