À la Une: le secrétaire général de l’ONU appelle à rétablir la sécurité en Haïti

« On a eu plusieurs réunions du Conseil de sécurité, et je suis convaincu qu’il faut absolument réintroduire une sécurité sérieusement, et la proposition que j’ai mise sur la table, c’est qu’il faut vraiment un programme international d’appui à la formation et à l’équipement de la police », a déclaré António Guterres dans un entretien accordé à RFI et France 24 à l’occasion de la 77e Assemblée générale des Nations unies qui se tient cette semaine à New York.

Le secrétaire général de l’ONU poursuit que « dans cette perspective, il faudra avoir une force robuste capable de mettre fin à l’action des gangs. Et je crois qu’en Haïti, dans cette transition de formation et d’équipements d’une police qui pour le moment est inefficace, il faudrait avoir une force qui puisse vraiment mettre de l’ordre vis-à-vis d’une ville et aussi le pays complètement contrôlé par des gangs. »

C’est ce qu’a déclaré ce lundi l’un des principaux conseillers de Joe Biden en matière de sécurité nationale. Juan Gonzalez, cité par Miami Herald, avoue que « personne, y compris les Haïtiens, ne veut le retour d’une force de maintien de la paix des Nations unies ». Et il précise que les États-Unis ne proposeront pas de solution de court terme aux problèmes d’Haïti.


Lire la suite sur RFI