À Saqqara, les Égyptiens découvrent 100 sarcophages de 2 500 ans

Par Frédéric Lewino
·1 min de lecture
Au total, une centaine de cercueils extraits de trois puits funéraires atteignant 12 mètres de profondeur. Si ce n’était pas l’Égypte, on pourrait dire que c’est Byzance : en effet, la plupart des cercueils en bois ont conservé leurs locataires, des prêtres et des dignitaires de la XXVIe dynastie se dorant aux rayons de Râ voilà un peu plus de 2 500 ans.
Au total, une centaine de cercueils extraits de trois puits funéraires atteignant 12 mètres de profondeur. Si ce n’était pas l’Égypte, on pourrait dire que c’est Byzance : en effet, la plupart des cercueils en bois ont conservé leurs locataires, des prêtres et des dignitaires de la XXVIe dynastie se dorant aux rayons de Râ voilà un peu plus de 2 500 ans.

Le retour des touristes est une question de vie ou de mort pour l'économie égyptienne. Comment mieux attirer les touristes en cette période de confinement qu'en les faisant saliver avec de nouvelles découvertes ? Ah, si les archéologues égyptiens pouvaient refaire le coup de la découverte de la tombe de Toutânkhamon ! Quelle merveilleuse publicité cela constituerait ! Les touristes accourraient, malgré le Covid-19 ! Mais faute de grive, il faut se contenter de merles. D'où la mise en scène pharaonique organisée ce samedi pour annoncer la mise au jour d'une centaine de sarcophages à Saqqara !

Devant un parterre de journalistes étrangers et de nombreux ambassadeurs, le ministre du Tourisme et des Antiquités Khaled el-Anani s'est donc félicité de « la grande découverte archéologique » à la nécropole de Saqqara réalisée par une mission purement égyptienne. Rappelons que ce site qui abrite la toute première pyramide au monde, situé au sud du Caire est le cimetière de Memphis l'ancienne capitale de l'Égypte. Il est, bien entendu, classé au patrimoine mondial de l'Unesco.

Le gros lot

Bref, à force de forer comme des Shadock, les Égyptiens étaient sûrs de tirer le gros lot. Déjà, en octobre dernier, il avait été annoncé avec tambours et trompettes, la découverte de 59 sarcophages dans un puits funéraire. Bis repetita donc aujourd'hui avec une centaine de cercueils extraits de trois puits funéraires atteignant 12 mètres de profondeur. Si ce n'était pas l'Égypte, on po [...] Lire la suite