À la une ce samedi 2 octobre

·1 min de lecture
Dans les Alpes-Maritimes, les stigmates de la tempête Alex sont encore très présents, un an après les inondations qui avaient tué dix personnes.
Dans les Alpes-Maritimes, les stigmates de la tempête Alex sont encore très présents, un an après les inondations qui avaient tué dix personnes.

Inondations. Un an après la tempête Alex, qui avait provoqué de considérables dégâts dans les Alpes-Maritimes, plusieurs temps de commémoration sont organisés. À Tende, où avait disparu un berger tentant de rassembler ses bêtes, une messe sera célébrée à 10 heures, avant l?inauguration d?une statue dédiée à sa mémoire. Programme similaire à Saint-Martin-Vésubie, où une messe sera célébrée en l?église Notre-Dame de l?Assomption, avant la mise en place d?un monument mémoriel. Le 2 octobre 2020, 10 personnes avaient perdu la vie à la suite des inondations. De nombreux dégâts avaient été déplorés : 85 kilomètres de route emportés ou endommagés, 20 ponts détruits ou inutilisables, 2 500 maisons expertisées dont 420 condamnées, les réseaux d?eau et d?électricité à reconstruire.

À LIRE AUSSILa (très) lente renaissance de la vallée de la Roya

Pass sanitaire. À Paris et dans plusieurs dizaines de villes françaises, de très nombreux cortèges défilent contre le pass sanitaire et la vaccination obligatoire. C?est le douzième samedi consécutif de mobilisation depuis l?annonce par Emmanuel Macron, en juillet dernier, de ces mesures sanitaires. Samedi dernier, quelque 65 000 personnes avaient défilé dans tout le pays, un effectif en baisse constante depuis plusieurs semaines.

Drogue. Départ à 14 heures, place de Stalingrad dans le 18e arrondissement de Paris, d?une mobilisation de riverains contre la présence de toxicomanes et de dealers. Le quartier, passé à la postérité s [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles