À la Une: sècheresse et incendies, les Balkans paient cher le dérèglement climatique

Les Balkans sont le « château d’eau » de l’Europe, mais la sècheresse menace partout. Le Danube est à son plus bas niveau depuis 70 ans à son entrée en Roumanie, dernier pays qu’il traverse avant de se jeter en mer Noire. Partout dans la région, le cycle de l’eau douce est perturbé par le réchauffement climatique et l’activité humaine. État des lieux en Albanie, Bosnie-Herzégovine, Croatie et Roumanie.

Pendant ce temps, de terribles incendies continuent de ravager la région du Karst, en Slovénie. En Herzégovine, c’est le parc naturel de Blidinje qui est parti en fumée depuis plusieurs jours. Dans les deux cas, les pompiers peinent à lutter. Les Balkans paient au prix fort le dérèglement climatique.

En Grèce, la polémique prend un tour politique. L’île de Lesbos a été ravagée par flammes, d’autres incendies se poursuivent toujours en Crète, en Thrace ou dans le Péloponnèse, mais les autorités soutiennent qu’assez de moyens seraient engagés. L’opposition rappelle que le gouvernement Mitsotakis a préféré recruter des policiers plutôt que des pompiers.

Bras de fer en Bosnie-Herzégovine


Lire la suite sur RFI

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles