À la Une: la Russie et les États-Unis prêts à négocier dans l’affaire Griner

« Maintenant que le procès [de la basketteuse américaine Brittney Griner en Russie, NDLR] est terminé, Joe Biden est confronté à un choix difficile », écrit le New York Times : « rester ferme sur sa proposition d'échanger Brittney Griner et un autre Américain, Paul N. Whelan, ou adoucir l'offre d'une manière ou d'une autre ». Quant au Kremlin, poursuit le journal, il peut utiliser les deux prisonniers comme un levier. Après tout, la Russie peut jouer sur le facteur temps et n’est pas obligée de résoudre les affaires rapidement. Pour un expert de la chaîne CNN, la lourdeur la sentence n'est pas une surprise, étant donné l'absence de légitimité des procédures judiciaires russes. « Tout cela relève du théâtre », écrit-il sur le site de CNN : « Il n'y a jamais eu aucun doute sur ce qui allait se passer. Ce que Vladimir Poutine essaie de faire, c'est (…) de monter le prix de négociation de Madame Griner ». Et d’après le New York Times, les deux parties sont prêtes à entamer des discussions sur l’échange de prisonniers. C’est ce qu’on fait savoir les ministres des Affaires étrangères russes et américains ce matin en marge d’une réunion à Phnom Penh, au Cambodge.

Orban devant la CPAC – un « Trump show à l’accent hongrois »


Lire la suite sur RFI

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles