À Rouen, une femme condamnée à 10 ans de prison pour la mort de son conjoint violent

Source AFP
·1 min de lecture
« Je ne m'explique pas le verdict, je suis sous le choc. La peine est lourde. Alexandra n'est pas une criminelle », a déclaré son avocate.
« Je ne m'explique pas le verdict, je suis sous le choc. La peine est lourde. Alexandra n'est pas une criminelle », a déclaré son avocate.

Une femme de 42 ans a été condamnée à dix ans de prison à Rouen (Seine-Maritime) pour homicide volontaire, après avoir tué sur son conjoint violent en 2016, a-t-on appris dans la nuit de jeudi à vendredi. « ?Oui, c'était un homme violent », avait estimé dans la soirée l'avocate générale Corinne Gérard devant la cour d'assises de Seine-Maritime, « ?mais vous ne pouvez pas répondre à la violence par la violence ». Elle avait requis dix ans de prison pour « ?violence volontaire ayant entraîné la mort sans intention de la donner ». « ?Je ne m'explique pas le verdict, je suis sous le choc. La peine est lourde. Alexandra n'est pas une criminelle », a déclaré son avocate Nathalie Tomasini, qui a été le conseil de Jacqueline Sauvage, condamnée pour avoir tué son mari avant d'être graciée fin 2016.

Le 16 octobre 2016, Alexandra R. a tiré sur son conjoint de 36 ans avec un fusil de chasse à leur domicile de Montreuil-en-Caux, alors que celui-ci, alcoolisé, venait de se lever de son fauteuil en la menaçant de lui « ?défoncer la gueule ». Cette mère de trois enfants, dont un qu'elle avait eu avec la victime, était poursuivie pour le meurtre de son conjoint, mais l'avocate générale avait demandé une requalification en « ?violence volontaire ayant entraîné la mort sans intention de la donner ». En revanche, pour la magistrate, il ne s'agit pas d'un accident, contrairement à ce que plaide la défense.

Lire aussi Élisabeth Moreno : « Il faut mettre fin à l'isolement des femm [...] Lire la suite