À Roncq, près de Lille, une PME familiale fait le pari de la semaine à quatre jours

35 heures en quatre jours, la solution miracle pour recruter ? Avec des candidats de plus en plus exigeants sur leurs conditions de travail, certaines entreprises connaissent aujourd'hui des difficultés à attirer les salariés. Face à cela, une PME familiale de Roncq près de Lille a décidé de changer de stratégie et de s'adapter. L'entreprise de menuiserie a fait le pari gagnant des 35 heures sur quatre jours.

Le jeudi soir, c'est une fin de chantier pour cette maison particulière de Lille. Grégory, l'un des huit poseurs de fenêtres de l'entreprise, termine sa semaine au rythme de 9 heures par jour. "Au début j'étais sceptique, mais finalement non. Il y a des chantiers, il faut les finir, c'est comme ça", témoigne-t-il. Ce vendredi, ce salarié est en repos, ce qui lui procure un sentiment particulier. "On a l'impression d'avoir un jour férié toutes les semaines, c'est appréciable."

>> LIRE AUSSI - Touchées de plein fouet par l'inflation, les PME/TPE réduisent leurs investissements

Une manière de réduire les coûts de l'entreprise

Un week-end prolongé dont profite pleinement Rémi, salarié de l'entreprise et jeune père de famille. "Ma maison est en travaux alors j'ai le temps de les faire directement chez moi. Je m'occupe de mes enfants, je peux faire plus d'activités avec eux et avec ma femme, c'est agréable", explique-t-il. Si Morgan Tognarini, patron de la société, a décidé de passer à cette semaine de quatre jours, c'est pour fidéliser ses salariés. À travers cela, il...


Lire la suite sur Europe1