À Rome, l'invasion de sangliers perturbe la population

·2 min de lecture

ANIMAUX - Vous devez soigneusement jeter vos ordures au bon endroit dans le quartier de Monte Mario à Rome, sinon vous pourriez tomber nez à nez avec des sangliers. Depuis plusieurs semaines, ces animaux sauvages sont désormais devenus des habitués si bien que la question devient désormais politique.

Comme vous pouvez le voir dans notre vidéo en tête d’article, les scènes de sangliers trottant sans crainte dans les rues sont devenues courantes pour les habitants du nord de Rome. Les mammifères souvent accompagnés de leur petits font des excursions devant les bâtiments et les écoles afin de manger des déchets.

Un problème de sécurité qui alimentent un débat majeur avant les élections municipales prévues début octobre à Rome. Les administrations locales n’ont pas réussi à mettre en œuvre des plans de gestion efficaces pour lutter contre les sangliers qui viennent en ville pour se nourrir principalement dans les grands parcs de la périphérie.

La maire de Rome, Virginia Raggi interpellée

Les habitants se plaignent de les voir fouiller dans les poubelles et de provoquer des accidents de voiture. “Une fois je les ai vus quand j’allais jeter les ordures et ils ont couru après moi parce que je portais un sac d’ordures. J’ai jété le sac et je suis parti”, a déclaré à Reuters Rosa Carletti, une habitante du quartier.

La maire de Rome Virginia Raggi, qui se présente à sa réélection, essaie de transférer la responsabilité de la gestion des animaux sauvages. Virginia Raggi, du mouvement 5 étoiles, a récemment déposé une plainte contre la région du Latium, qui inclut la capitale italienne, affirmant qu’il appartient à l’administration régionale dirigée par le Parti démocrate (PD) de centre-gauche de résoudre le problème.

La région du Latium a nié cela, affirmant que la gestion des animaux en dehors des parcs relevait plutôt des conseils municipaux. Les sangliers ne semblent en tout cas pas se soucier du débat, et continuent de piocher dans les déchets des habitants.

À voir également sur Le HuffPost: Deux bébés pandas présentés au public du zoo de Chongqing

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

LIRE AUSSI:

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles