À Rochefort, les travaux de rénovation de la maison de Pierre Loti se poursuivent avant une réouverture en 2023

C'est un chantier au long cours. Une aventure telle que Pierre Loti, écrivain voyageur, les aimait. Depuis presque 10 ans, la maison rochefortaise du grand orientaliste est en cours de rénovation. Chacune des pièces qui reconstituent l'un des univers chers à l'artiste est restaurée. Chambres chinoise, turque ou arabe, pagode japonaise et même une mosquée. Une véritable invitation au voyage que le public pourra redécouvrir dans deux ans.Dans la mosquée reconstituée au sein de sa maison de Rochefort, Pierre Loti a rassemblé des objets précieux. Parmi ces pièces de collection, amassées au cours de ses nombreux voyages en Orient, quatre catafalques recouverts d'étoffes brodées d'or et d'argent. C'est l'une de ces tentures qui vient de bénéficier des soins des restaurateurs. Au fil du temps, la couverture en velours vert, commandée par Pierre Loti lui-même à des artisans du Caire en 1907, avait perdu toutes ses couleurs. C'est donc une copie à l'identique qui a été réalisée par "Les brodeuses d'or", un atelier d'art local. Au total, il aura fallu un an et demi à ces petites mains pour rebroder une à une les prières en arabe qui figuraient sur la pièce originale. L'un des premiers projets soutenus par la Mission Bern Le souci du détail et le respect des décors imaginés et patiemment assemblés par l'auteur de Pêcheur d'Islande et de Ramuntcho, restent la priorité des porteurs du projet. Un projet de 10 millions d'euros initié en 2012 et qui a été l'un des premiers, en 2018, à être sélectionné par la Mission Bern pour bénéficier des aides liées au Loto du patrimoine. Pour mesurer l'ampleur du travail accompli et redécouvrir les trésors de Pierre Loti, il faudra attendre encore un peu. La réouverture de la maison-musée est prévue en 2023.