Voici à quoi ressemblera le combat aérien du futur

Rémy Decourt, Journaliste

Lors du dernier Salon du Bourget qui s’est tenu en juin 2019, le ministère des Armées nous a présenté sur son stand le système de combat aérien du futur (Scaf), à l’horizon 2040. Ce programme a pour but de doter les forces armées partenaires dans ce programme (France, Allemagne et Espagne) de capacités aériennes visant à pouvoir faire face aux menaces futures et à leurs évolutions au cours des prochaines années.

Ce futur système sera constitué d’un avion de combat de nouvelle génération (New Generation Fighter – NGF), accompagné de drones (Remote Carriers), nouvelle classe de véhicules aériens autonomes mi-drones, mi-missiles, qui produiront des effets complémentaires. L’ensemble sera interconnecté au sein d’un cloud de combat, c’est-à-dire qu’il sera capable d’agir en autonomie, en réseau avec des systèmes de combat ou de commandement aériens, navals, terrestres ou spatiaux.

Présentation du combat aérien du futur tel que l'envisage le ministère des Armées. Cette présentation a été réalisée lors du Salon du Bourget de 2019. © Remy Decourt

Simulation d’une mission future de combat aérien

En février, les ministres des Forces armées françaises et allemandes ont signé le premier contrat de recherche et développement afin de développer un prototype du futur avion de combat franco-allemand qui devrait voler à partir de 2026. Ce démonstrateur sera équipé de moteurs dérivés du M88 du Rafale. Il donnera une première indication sur les caractéristiques finales du futur avion de combat franco-allemand NGF qui doit succéder au Rafale et à l’Eurofighter.

Le lieutenant-colonel Fréderic, aviateur et expert opérationnel au sein de l’équipe constituée pour concevoir ce système de combat aérien futur, nous explique ce que sera ce combat du futur et ses principaux apports technologiques. La deuxième partie de la vidéo montre en exemple une mission opérationnelle qui illustre comment les forces armées s’adapteront aux futures menaces de 2040. Tel un jeu vidéo, le militaire commente les...

> Lire la suite sur Futura