À Rennes, le suicide d'Alexia met en lumière le mal-être des étudiants confinés

·1 min de lecture

Étudiante à l'université de Rennes I, Alexia s'est suicidée après avoir obtenu une mauvaise note en droit civil. Son père et les médias régionaux s'interrogent sur l'inaction de l'équipe pédagogique. Sous le choc, les étudiants de son magistère dénoncent les conditions de vie depuis la crise sanitaire.

Mercredi 15 avril, 16 heures. Alexia Cote, une étudiante du prestigieux magistère " Juriste d'affaires franco-britanniques " de l'université de Rennes I, ne se connecte pas pour son contrôle en ligne. Sa professeure d'anglais, dont la jeune fille est proche, s'inquiète. Plusieurs de ses amies aussi et se rendent à son domicile. Les 21 élèves de la promotion apprendront son suicide dans la soirée. Le matin même, Alexia avait obtenu la note de 8 / 20 à un devoir de droit civil.Selon ses camarades de classe, Alexia était une étudiante discrète et réservée, brillante, capable d'empathie malgré les problèmes qu'elle traversait elle-même. Ces dernières semaines, elle était très angoissée à l'idée d'échouer dans ses études, elle évoquait souvent ses difficultés auprès de ses amis du magistère. Elle parlait surtout de ses crises d'angoisse qui la paralysaient. " Elle nous appelait quand ça n’allait pas, on venait la voir pour la rassurer, la réconforter, mais on n’aurait jamais imaginé́ que ça irait jusque-là̀. On l’avait convaincue de prendre un rendez-vous chez une psychologue. Quand on était ensemble, ses crises ne duraient pas indéfiniment et après ça, on...

Lire la suite sur Marianne

A lire aussi

Nordahl Lelandais condamné à 20 ans de réclusion pour le meurtre d'Arthur Noyer

Conflit israelo-palestinien : au moins 20 morts, dont neuf enfants

Plus de 90% des journalistes de "20 Minutes" en grève, opposés aux suppressions de postes

Motion de défiance contre la direction de 20 Minutes : "On va droit dans le mur"

20 départements sous "surveillance renforcée", pas de mesures immédiates : les annonces de Castex

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles