À la Une: Rebond inquiétant du Covid-19 aux États-Unis

Un des États les plus touchés par ce rebond est la Floride qui a enregistré plus de 5 000 nouveaux cas de Covid-19 hier, jeudi. L’État compte désormais plus de 114 000 personnes atteintes du coronavirus, dont un cinquième a attrapé la maladie ces derniers sept jours. Mais d’après le Miami Herald, le gouverneur de Floride n’envisage pas de mettre en place des mesures particulières. Des experts en santé suggèrent toutefois aux autorités de bloquer le processus de réouverture de l’économie en cours.

Toujours selon le Miami Herald, ce sont des maires qui prennent des initiatives plus contraignantes. Les autorités locales dans le sud de la Floride ont par exemple décidé de rendre le port du masque obligatoire. Contrairement au Texas, où les hôpitaux sont proches de la saturation, ceux de la Floride ont encore des capacités d’accueil rapporte le journal. Les perspectives cependant ne sont pas bonnes, selon un chercheur de l’université Harvard cité par le Miami Herald. Ce que l’on voit ne reflète pas la réalité qui est pire. Et la situation va s’aggraver dans les jours qui viennent prévoit l'épidémiologiste Barry Bloom.

Les républicains ont-ils abandonné le combat contre la pandémie ?

C’est du moins l’avis de l’économiste Paul Krugman qui signe une tribune dans le New York Times. Il accuse les républicains proches du président Donald Trump d’avoir abandonnés le combat contre le Covid-19. « Plus de 120 000 Américains sont morts, plus de 20 millions ont perdu leur travail », rappelle Paul Krugman, estimant que tous ces sacrifices ont été faits en vain. À la différence de l’Europe qui a pourtant une population bien supérieure à celle des Etats-Unis, notre pays n’a jamais réussi à contrôler le Covid-19.

Comment en est-on arrivé là ?

Selon l’économiste, les autorités locales n’ont pas écouté les recommandations des experts en santé. Et trop de gens ont tout simplement ignoré les mesures sanitaires les plus élémentaires. Il y a d’ailleurs une très nette différence dans la gestion de la crise entre les États gouvernés par des républicains et ceux contrôlés par des démocrates. Dans les « Blue states » comme la Californie ou Washington les cas de Covid-19 augmentent mais le niveau était très bas. Rien à avoir avec les « Red states », les États républicains comme l’Arizona, le Texas ou la Floride, où les nouveaux cas explosent. En fait c’est simple, écrit Paul Krugman. Concernant la gestion du Covid-19, le sud des États-Unis commence à ressembler au Brésil alors que le nord-est du pays ressemble à l’Europe.

La détresse des victimes du Covid-19 en Amazonie

Une région particulièrement touchée par le Covid-19, c’est l’Amazonie. Un photographe du journal Folha de Sao Paulo a accompagné des médecins ambulants sur l’ile de Maranhao, près de la ville de Belém. Les clichés sont saisissants, ils montrent la détresse d’une population pauvre délaissée. Ce qui frappe c’est que beaucoup de jeunes adultes sont atteints du coronavirus qui fait des ravages dans les villages. Des enfants également. Sur une photo on voit un charpentier qui fabrique des cercueils à la chaîne.

Polémique autour des pronostics au Mexique

Plus de 25 000 personnes sont mortes du coronavirus. Plusieurs journaux publient ce matin des statistiques avec des courbes du Covid-19 toujours ascendantes. C’est le cas d’El Universal qui relaye les critiques auxquelles fait face le sous-secrétaire à la santé, le Dr Hugo Lopez Gatell. En avril dernier, il avait déclaré que la pandémie serait terminée le 25 juin, ce qui est loin d’être le cas. Et ce n’est pas la première polémique qu’il suscite. Un autre jour il avait notamment dit qu’il pouvait prouver scientifiquement que le Covid-19 avait été apporté au Mexique par les « riches », une déclaration également très contestée.