À la Une: les républicains remportent la majorité à la Chambre des représentants

AP - J. Scott Applewhite

Neuf jours après les élections de mi-mandat aux États-Unis, les résultats sont enfin tombés. Les républicains remportent la majorité à la Chambre des représentants. Le Parti conservateur obtient au final 218 sièges contre 211 pour les démocrates. Cela ne ressemble en rien à la « vague rouge » annoncée avant les scrutins. Mais cela n’a pas empêché celui qui s’apprête à devenir le nouveau speaker de la Chambre, d’employer un ton triomphaliste hier soir sur Fox News : « C’est officiel », a annoncé Kevin McCarthy. « Le règne unique du Parti démocrate à Washington est fini. Nous avons viré Nancy Pelosi. »

Mais cette mince majorité permettra-t-elle aux républicains de diriger véritablement la chambre basse du Congrès ? « Une majorité de sept sièges reste une majorité si, et seulement si le nouveau chef des républicains à la Chambre réussit à maintenir l’unité des conservateurs », prévient le New York Times. Or, il n’est pas improbable, poursuit le quotidien, « que les nouveaux élus extrémistes fassent bande à part et rendent ainsi la gestion de la Chambre impossible. »


Lire la suite sur RFI