Publicité

À Quimper, un projet immobilier abandonné à cause d'un testament vieux de 274 ans

En raison d'un vieux document de 1749, un projet immobilier n'a pas pu aboutir à Quimper, obligeant la ville bretonne à revoir ses plans.

Le Centre communal d'action sociale (CCAS) de Quimper aurait dû laisser place à une résidence de haut standing, mais un document vieux de 274 ans a eu raison de ce projet, comme le relate France 3 Bretagne. En effet, si la Ville avait décidé de vendre les terrains sur lesquels se trouve, entre autres, le CCAS, à des promoteurs immobiliers, l'opération a finalement échoué.

Dans les archives municipales, une retranscription de document "de 1898, authentique juridiquement" stipulait que ces terres avaient été léguées par une certaine veuve Cardé, très impliquée dans la cause des plus démunis. Dans cet acte, il était mentionné noir sur blanc que "la donation est faite pour le soulagement des pauvres, des malades... sans que sous quelque prétexte que ce soit, les revenus puissent être employés à un autre usage qu’au soulagement des pauvres".

Ainsi, une maison de charité y a d'abord été créée, qui s'est transformée plus tard en bureau de bienfaisance, d’action sociale, jusqu'à un CCAS en 1986, détaille France 3. Si la Ville de Quimper a bien tenté de faire annuler cet acte en plein confinement, la justice a finalement décidé deux ans plus tard "que le legs devait être respecté", explique Matthieu Stervinou, adjoint aux solidarités à Quimper.

La municipalité qui comptait transférer le CCAS a donc dû revoir ses plans. "C’est singulier que l’on soit obligé de retravailler un projet, mais on en est très heureux parce qu’il s’agit de maintenir les solidarités en cœur de ville, au plus proche (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Déclaration des biens immobiliers : attention si vous détenez un bien via une SCI
Sécheresse : comment continuer de profiter de votre piscine malgré les restrictions d’eau
La pompe à chaleur de mon voisin fait un bruit de dingue : que puis-je faire ?
Crédit immobilier : ce que vous économisez avec un prêt à taux zéro (PTZ)
Prêt à taux zéro (PTZ) : conditions, plafond et montant

VIDÉO - Il refuse de vendre sa maison malgré la construction d'un vaste projet immobilier