Publicité

À la Une: le président mexicain réagit aux accusations de financement d'une de ses campagnes par un cartel

À

Le président mexicain Andres Manuel Lopez Obrador a réagi aux enquêtes publiées mardi par la Deutsche Welle et de deux médias américains, ProPublica et Insight Crime. Ces médias, citant une enquête américaine, affirment que le cartel de Sinaloa a financé en partie sa campagne présidentielle en 2006.

Lors d’une conférence de presse, raconte La Razon, le président mexicain a affirmé qu’il s’agissait d’une « calomnie » et a accusé les États-Unis d’être de « vils calomniateurs ». Il exige des preuves étayant ces accusations qui, selon lui, « répondent à des fins politiques et électorales », quelques mois avant la présidentielle au Mexique.

« Jamais nous ne passerons d’accords avec les criminels », confirme dans El Universal Claudia Sheinbaum, la candidate du parti présidentiel Morena à la prochaine élection, qui dénonce « une guerre sale menée à partir de fausse informations » ; Claudia Sheinbaum qui s’inscrit en faux contre les affirmations de certains magistrats qui dénoncent une possible intervention des narcotrafiquants lors des campagnes électorales : « ce seront des élections propres et pacifiques », affirme-t-elle dans Milenio.


Lire la suite sur RFI