À Pontarlier, la forêt communale s'adapte à la sécheresse

© JULIAN STRATENSCHULTE / DPA / AFP

Après une petite accalmie cette semaine, la chaleur est de retour en France. Le mercure devrait à nouveau dépasser les 30 degrés cet après-midi par endroit. La quasi totalité de la France est placée en alerte sécheresse , 93 départements sur 96 sont concernés. Certains cours d'eau sont déjà à sec, et ça se ressent aussi sur la nature environnante, notamment au niveau des forêts, comme à Pontarlier dans le Doubs.

Des arbres touchés par les scolytes

Perché à 1.000 mètres d'altitude, la forêt communale de Pontarlier est constituée principalement d'épicéas et de sapins. Mille hectares de forêt que Guilhem Morille, agent de l'ONCF, parcourt quasiment tous les jours. "Il y a deux semaines, je me suis aperçu qu'il y avait un ou deux arbres secs ici. Et aujourd'hui, il y en a peu près une soixantaine qui ont plus d'aiguilles, alors qu'il y a deux semaines, ils étaient entièrement vert !"

Les arbres sont attaqués par le scolyte, un parasite qui prolifère avec la sécheresse. Daniel Petit, le bûcheron, est justement en train de nettoyer  une autre parcelle attaquée. Selon lui, la situation s'aggrave. "Ça fait quatre ans que c'est sec et qu'il y a un manque d'eau. Du coup, on doit les couper le plus rapidement possible avant que ça s'étende. Et puis cette année, j'ai l'impression que ça reprend de plus belle", lance-t-il un peu désemparé.

 

>> LIRE AUSSI - Pour régénérer les forêts, «un ensemble de possibilités», estime Jean-Yves Caullet

Le mois dernier, la commune a donc décidé d...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles