À la Philharmonie de Paris, une exposition retrace et célèbre l'histoire du hip-hop

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Sophie Bramly
    Journaliste française
L'affiche de l'exposition
L'affiche de l'exposition

876450610001_6291559553001

C'est une consécration pour le hip-hop, qui s'expose à la Philharmonie de Paris. De NTM à Jul, en passant par Diam's et Booba, l'exposition "Hip-Hop 360", à l'affiche jusqu'au 24 juillet, retrace quarante ans d’histoire d'une musique qui a changé le monde.

Cette exposition immersive s'appuie sur les témoignages des anciennes (Kery James, MC Solaar, Youssoupha, Cut Killer) et des nouvelles générations. On y retrouve aussi des œuvres de pionniers du graffiti (Bando, Fab 5 Freddy, Futura 2000, JayOne).

Des photographies rares, signées par des témoins de l’histoire du hip-hop, comme Martine Barrat, Sophie Bramly et David Delaplace, ont une place de choix dans cette rétrospective qui offre également la possibilité au public de choisir ses écoutes parmi une riche sélection.

"C'est une victoire d'être ici"

Le résultat a enchanté Sidney, le concepteur et l'animateur de H.I.P. H.O.P. (1984), la première émission de télévision au monde consacrée au hip-hop. "C'est comme si je découvrais le hip-hop, ou que je le redécouvrais", a-t-il raconté à BFMTV.

"Le hip-hop est au top depuis très longtemps. J'ai toujours dit que ce n'était pas une mode, mais un mouvement culturel à part entière. Il faut du temps pour que les institutions découvrent cela. Aujourd'hui, c'est une victoire d'être ici."

L'ancien animateur déplore cependant l'image négative que le hip-hop a encore parfois de nos jours: "On dit la rue, la rue, mais le rock 'n roll aussi sortait de la rue! On dirait que les gens ne veulent pas reconnaître la culture la plus puissante qui puisse y avoir."

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles