À peine redémarré, le téléphérique de Brest encore à l’arrêt !

·1 min de lecture

Mauvaise nouvelle pour les utilisateurs du téléphérique de Brest. A peine redémarré, celui-ci va de nouveau être mis à l’arrêt pour une durée indéterminée, relaye France Bleu. Premier transport urbain de France par câble mis en service (en 2016), il avait été relancé le 3 février dernier après un arrêt depuis mai 2020, soit 251 jours, sa plus longue immobilisation. La raison ? Une importante “remise à niveau” opérée par l’exploitant Bibus, Bouygues et Brest Métropole alors que de multiples problèmes avaient été relevés ces dernières années.

"Tous les essais réalisés ces dernières semaines sur le téléphérique se sont avérés concluants" et "les autorités de contrôle et de sécurité compétentes, relevant de l’Etat, ont validé la remise en service”, avaient fait savoir Bibus et Brest Métropole en février dernier. Mais “le remplacement prévu d’une pièce” va contraindre le téléphérique à être de nouveau arrêté à compter du lundi 22 mars. “Cette opération doit permettre au constructeur de remplacer l’un des deux vérins de compensation de la station Jean Moulin”, précise France Bleu.

Aucune date de la reprise du service n’est pour l’instant avancée : celle-ci sera communiquée dans les jours à venir. “Pour faciliter l’accès aux Ateliers des Capucins, le bus électrique effectuant la navette entre la station de tramway les Capucins et les Ateliers sera donc remis en service, tous les jours, de 9 h 30 à 19 heures. Ce service de navette est gratuit”, précise la ville de Brest dans un communiqué. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Primes Covid-19 : beaucoup de bas salaires pourraient ne pas la toucher
Un dessin du XVIIème siècle du Bernin adjugé à un prix record aux enchères
Plus de dette pour sortir de la crise du Covid-19 : panacée ou danger ?
Reconfinement : de nouvelles mesures pour aider les entreprises
Qatar : le salaire minimum passe à 1 euro de l'heure