À partir de quel montant doit-on déclarer un cadeau au fisc ?

·1 min de lecture

Réunies sans limite d'heure le 24 décembre au soir, les familles françaises ont pu profiter de Noël et se faire des cadeaux. Mais jusqu'à quel prix ? Après les fêtes, l'avocat Roland Perez rappelle que le fisc peut regarder de près certains présents qui ne sont pas considérés dans le jargon fiscal comme des "présents d’usages". 

>> Retrouvez toutes les chroniques de Roland Perez en podcast et en replay ici 

Que ce soit pour un mariage, des fiançailles ou la réussite à un examen, le fisc peut estimer que les sommes données ou les biens achetés dépassent largement les possibilités de ceux qui les offrent, et dans ce cas considérer qu’il s’agit de dons manuels devant passer par la case déclaration au fisc. Il n'y a pas de barème, et l'évaluation du caractère disproportionné du cadeau par rapport à la situation du donateur - dont le fisc n'ignore rien - se fait au cas par cas. 

Déclarer sous la forme de don manuel

Pour le destinataire, afin d'éviter le redressement, il vaut donc mieux déclarer tout cadeau exceptionnel et important sous forme de don manuel au fisc. En un mot, enregistrer auprès du service des impôts la somme d’argent ou  la valeur du cadeau, alors que les exonérations fiscales applicables joueront de toute façon avec la limite que l’on connait de 31.865  euros pour les sommes d’argent ou valeurs équivalentes données à des enfants, petits enfants, arrières petits enfants ou neveux et nièces, et ce, tous les 15 ans. 

 

>> Retrouvez Europe matin week-end en ...


Lire la suite sur Europe1