À Paris, une station propose le litre d'essence SP95 le plus cher de France

·2 min de lecture
Cette station-service située dans le XIe arrondissement de Paris propose le litre d'essence le plus cher de l'histoire en France. (Photo: Capture d'écran Google Maps)
Cette station-service située dans le XIe arrondissement de Paris propose le litre d'essence le plus cher de l'histoire en France. (Photo: Capture d'écran Google Maps)

ESSENCE - C’est un record historique en France. Une station-service située dans le XIe arrondissement de Paris, avenue Ledru-Rollin, vend depuis lundi le sans-plomb (SP) 95 à 2,30 euros le litre, a remarqué le Parisien dans un article publié ce mercredi 10 novembre.

Si les prix de l’énergie, notamment de l’essence, ont atteint des sommets ses dernières semaines, cette station-service dépasse de 63 centimes la moyenne enregistrée la semaine dernière pour le litre de SP95, rapporte encore le quotidien. Une autre pompe sert, elle, du diesel à 1,99 euro le litre, soit 43 centimes de plus que la moyenne nationale.

“Ce prix de 2,30 euros le litre pour du SP95 n’avait effectivement jamais été atteint. Ni en euros courants, ni en euros constants. Le prix maximum observé jusqu’à présent était de 2,142 euros/l à l’Ile d’Yeu, le 22 mai 2019”, confirme le ministère de la Transition écologique au Parisien.

“Je suis obligé de monter les prix, sinon je mets la clé sous la porte”

Lorsqu’il est interrogé, le gérant de la station-essence David Zienkiewiez explique: “C’est simple, il est actuellement impossible de m’approvisionner correctement. Quand ça tourne bien, c’est au moins une livraison par jour. Là, c’est tout au plus deux par semaines (...). Je suis obligé de monter les prix, sinon je mets la clé sous la porte.”

Depuis début octobre, les prix des carburants ont explosé dans le sillage d’une hausse des cours mondiaux. Le prix du gazole a battu son record historique, à 1,5583 euro le litre, tandis que le sans-plomb 95 tutoie ses sommets de 2012, à 1,6287 euro. Pour faire face aux difficultés des ménages, le gouvernement a promis une “indemnité-inflation” de 100 euros à 38 millions de Français.

À voir également sur Le HuffPost: Pourquoi le “chèque carburant” n’est pas simple à mettre en place

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

LIRE AUSSI:

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles