À Paris, la préfecture interdit une manifestation « pour la messe »

Source AFP
·1 min de lecture
Des
Des

Lors du rassemblement vendredi, les mesures sanitaires n'étaient pas respectées. Alors la préfecture de police a annoncé samedi 14 novembre l'interdiction d'un rassemblement prévu dimanche sur la place Saint-Sulpice à Paris pour réclamer la reprise des messes, suspendues pendant le reconfinement, arguant qu'il ne respecterait pas les mesures sanitaires en vigueur.

Les catholiques ont prévu samedi et dimanche plusieurs manifestations dans tout le pays pour exiger de pouvoir célébrer la messe. Dès vendredi soir, un rassemblement, autorisé par la préfecture, s'est tenu devant l'église Saint-Sulpice à Paris (6e arrondissement).

« En dépit de l'engagement des organisateurs de faire respecter la distanciation sociale et les gestes barrières, les forces de l'ordre ont constaté que ces mesures sanitaires n'étaient pas correctement suivies », souligne la préfecture de police. En outre, des « prières de rue », qui étaient interdites, ont été « constatées et relayées, notamment sur les réseaux sociaux », poursuit-elle.

Lire aussi Confinement : des évêques réclament la levée de l'interdiction des messes

Une rencontre prévue avec les représentants religieux

En conséquence, le préfet de police a décidé d'interdire « une manifestation du même type », prévue dimanche au même endroit. En période de pandémie, « si la liberté de manifester est préservée, elle doit se dérouler dans des conditions sanitaires acceptables », souligne la préfecture.

Vendredi, le ministre de l'Intérieur [...] Lire la suite