À Paris, certains bistrots facturent la rondelle de citron

PARIS - Si vous avez l’habitude de commander un Perrier ou un Coca avec une rondelle de citron, soyez vigilants si vous buvez un verre dans la capitale. À Paris, certains bistrots facturent la rondelle d’agrume... et c’est légal.

Ce lundi 16 septembre, la journaliste Nora Hamadi partageait sur Twitter une photo de son addition après avoir bu un verre au Bistrot de la Tour dans le 15e arrondissement de Paris. On y découvre que ce restaurant fait payer 50 centimes d’euros la rondelle de citron à ses clients.

 

Si la photo, partagée plus de 3000 fois et likée près de 8000 fois sur Twitter, a beaucoup fait réagir ces jours-ci, la pratique n’est pas nouvelle. Sur la page Tripadvisor du lieu, un internaute commentait déjà le 9 mars dernier sa découverte: “On demande une rondelle de citron pour le coca: il faudra payer 50 centimes en plus! Jamais vu ça de ma vie!”

Un autre consommateur racontait avoir payé 50 centimes sa rondelle de citron, en mars 2019

D’ailleurs, Le Bistrot de la Tour n’est pas la seul dans ce cas. Le Parisien précise que d’autres établissements font de même, à l’image de l’Eiffel Café et de la pizzeria Iolanda, eux aussi situés dans le 15e arrondissement de Paris à proximité du métro Bir Hakeim, particulièrement fréquenté par des touristes de passage.

Interrogé par le quotidien régional, Me Guyomar, avocat en droit commercial, explique que cette pratique n’est “absolument pas illégale”. Le restaurateur est libre de fixer “des suppléments facturés”. À condition qu’il en informe ses clients.

Alors la prochaine fois que vous commanderez une rondelle de citron dans votre boisson, vérifiez bien les petites lignes en bas de la carte des consommations qui peuvent indiquer que “le supplément citron, sirop, ou lait coûte 50 centimes”.

À voir également sur Le HuffPost

LIRE AUSSI:

Retrouvez cet article sur le Huffington Post