Publicité

À Paris, plus de 100 000 personnes marchent contre l'antisémitisme

© Claudia Greco, Reuters

Des dizaines de milliers de Français, juifs comme non juifs, se sont rassemblés ce dimanche à Paris pour marcher contre l'antisémitisme, à l'appel des présidents de l'Assemblée nationale et du Sénat.

C'est une foule dense qui s'est élancée de l'esplanade des Invalides, dans le 7e arrondissement de Paris, dimanche 12 novembre peu après 15 h. À l'appel des présidents de l'Assemblée nationale et du Sénat, Yaël Braun-Pivet (Renaissance) et Gérard Larcher (LR), des dizaines de milliers de Français s'étaient rassemblés en début d'après-midi, malgré la pluie qui menaçait pour une "grande marche civique" contre l'antisémitisme.

Dans la foule, Sivane, Israélienne de 40 ans aux lunettes rondes qui s'est exilée en France avec son mari et ses deux enfants après l'attaque du Hamas du 7 octobre, doit slalomer avec sa poussette : "Ça fait chaud au cœur de voir tous ces Français nous soutenir. On est venus avec les enfants parce qu'on ne pensait pas qu'il y aurait autant de monde", sourit-elle.

La manifestation s'est déroulée dans le calme, dans une ambiance bon enfant, même si les jeunes n'étaient pas la frange de la population la mieux représentée. Des Marseillaises ont été entendues à plusieurs reprises, des applaudissements aussi. Certains manifestants brandissaient également des drapeaux français, belges, corses ou encore kanaks.


Lire la suite sur FRANCE 24

Lire aussi:
Emmanuel Macron lance un message d'"unité" avant la marche contre l'antisémitisme
Marche contre l'antisémitisme : le Rassemblement national a-t-il sa place ?
Marche contre l'antisémitisme : l'impossible union de la classe politique française