À la Une: panne géante chez Facebook et ses applications

·3 min de lecture

« Une journée de folie », titre le journal mexicain Diario de Yucatan. La panne mondiale de l’empire Facebook a provoqué un « chaos épique », ajoute le quotidien. Beaucoup d’entreprises qui communiquent avec leurs salariés via ces applications avaient des difficultés à fonctionner, écrit le site brésilien d’information G1. Sans parler des restaurants ou des traiteurs spécialisés dans la livraison à domicile. « À défaut d’avoir pu enregistrer des commandes, nous avons dû jeter de la nourriture », explique un restaurateur de Sao Paulo.

Et pour communiquer avec leurs proches, les Brésiliens ont redécouvert la bonne vieille fonction du téléphone qui permet également de téléphoner, ajoute le site d’information G1, et d’envoyer des textos, citant d’ailleurs un habitant de Sao Paulo qui explique au journaliste : « Aujourd’hui j’ai envoyé un SMS à mon épouse, cela fait des années que je ne lui avais plus envoyé de textos ».

Au Brésil, où Whatsapp est l’application la plus populaire, les internautes ont commencé à chercher des alternatives. L’application russe Telegram était déjà de plus en plus utilisée, ainsi que Signal, écrit Folha de Sao Paulo, et cette tendance devrait se confirmer après ce qui s’est passé hier. En tout cas pour le journal argentin La Nacion, cette panne géante a fait surgir des doutes sur la fiabilité de Whatsapp et de Facebook.

L’ex-président Donald Trump vu par sa porte-parole

Dans l’ouvrage intitulé « I'll Take Your Questions Now » (en français : « Je vais maintenant prendre vos questions »), Stephanie Grisham décrit un Donald Trump caractériel, menteur, dissimulateur et sexiste. Par exemple pour calmer les colères du président, rapporte le New York Times, un employé de la Maison Blanche a été spécialement désigné pour lui diffuser ses chansons préférées, dont le titre Memory, de la comédie musicale Cats. Cet homme était surnommé Music Man.

Plus sérieusement, dans une interview accordée à la chaine ABC, Stephanie Grisham se dit horrifiée par l’idée que Donald Trump puisse être réélu en 2024. « S’il est réélu, le chaos continuerait et il provoquerait encore plus de violence (…) ce serait son dernier mandat, donc il n’aurait plus de limites », explique son ancienne porte-parole.

Marée noire en Californie

En Californie, un oléoduc vieux de 40 ans est probablement à l’origine de la marée noire qui a souillé des kilomètres de côtes dans le sud de cet État. C’est à la Une du Los Angeles Times. Selon le journal, la fuite provient du pipeline de San Pedro Bay qui relie une plate-forme pétrolière à la côte. Il y a des indices selon lesquels les autorités californiennes étaient au courant de la marée noire dès vendredi soir, en fait 10 heures avant le signalement de la fuite par l’opérateur de l’oléoduc. « La question est donc de savoir pourquoi l’État californien n’a pas réagi plus tôt, notamment en alertant la population », écrit le Los Angeles Times.

Défection massive dans l’équipe cubaine de baseball

L’équipe nationale de baseball des moins de 23 ans est rentrée à La Havane avec seulement la moitié de son effectif. Douze des 24 joueurs qui s’étaient déplacés au Mexique pour la Coupe du monde ont fait défection, un record dans le monde sportif cubain. Mais dans la presse officielle, comme le journal Granma, pas un mot sur ces fuites de sportifs.

En revanche, le site d’information proche de l’opposition 14ymedio en parle. Et selon ce journal en ligne, l’un des joueurs qui avait quitté l’équipe au Mexique a traversé la frontière américaine et demandera asile aux États-Unis. D’autres auraient décidé de rester au Mexique et tenté de prendre contact avec un célèbre agent de baseball basé à Miami.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles