À Odessa en Ukraine, des plages minées et interdites aux touristes

GUERRE EN UKRAINE - Eau calme, sable blanc, cette plage parfaite pour des vacances est vide, les touristes ont été remplacés par des mines. Dans la station balnéaire ukrainienne d’Odessa, l’armée ukrainienne a planté des mines le long de la côte en cas d’assaut au cours des premières semaines de l’invasion du 24 février par Moscou. Les plages sont donc interdites au public pour s’assurer que les civils ne soient pas blessés.

Déjà ébranlée par la guerre, l’économie locale de la ville portuaire d’Odesa, dans le sud-ouest de l’Ukraine, va subir cette année un coup dur pour son industrie touristique. Les résidents de longue date ne peuvent pas imaginer la vie à Odesa sans le sable et la mer. “Nous ne pouvons pas vivre sans la mer. Sans la mer, il n’y aurait probablement pas d’Odessa”, a déclaré Viktor Holchenko, un habitant de 82 ans.

“Danger ! Mines”

Des panneaux affichés par l’armée ukrainienne avertissent les habitants de ne pas s’approcher des plages où des mines ont été enterrées. Depuis un restaurant de bord de mer, la vue est désormais celle d’un panneau “Danger ! Mines”. Certains habitants ont étendu des serviettes de plage le long des trottoirs plutôt que sur les plages pour bronzer en maillot de bain.

Autrefois moteur de l’économie locale, le tourisme à OdesSa s’est complètement tari. “Nous sommes conscients que l’activité touristique et la composante récréative sont un élément important [...], mais nous réalisons également que si nous ne tenons pas la défense de notre région, il n’y aura pas de budget à remplir”, a déclaré Nataliia Humeniuk, une porte-parole du commandement militaire du sud.

L’économie locale sera largement touchée, estime de son côté Oleksandr Babich, propriétaire d’un office du tourisme. “Il s’agit des hôtels, des restaurants, des souvenirs, de toutes sortes de services de plage. Il s’agit de choses liées au secteur culturel... Je ne sais pas comment l’économie de la ville fera sans eux”.

À voir également aussi sur Le Huffpost: Le Donbass ravagé par une bataille acharnée, Severodonetsk menacée

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

À LIRE AUSSI:

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles