À la Une : nouvel échec cuisant pour le président chilien Gabriel Boric

© REUTERS/Rodrigo Garrido

Sa réforme fiscale a été rejetée par la Chambre basse du Parlement. « Avec 73 voix pour, 71 contre et trois abstentions, la réforme n’a pas obtenu la majorité nécessaire pour dépasser la première lecture devant les députés. Seules deux voix ont manqué pour que l’une des initiatives les plus emblématiques du programme du gouvernement franchisse son premier obstacle législatif », écrit La Tercera. Le quotidien souligne qu’il « s’agit là de la pire défaite législative subie par le gouvernement Boric, compte tenu du caractère stratégique de ce projet de loi en gestation depuis huit mois ». C’est en effet par le biais de cette réforme que le jeune président chilien « comptait financer ses promesses électorales pour plus de justice sociale dans le pays », rappelle de son côté El Pais.


Lire la suite sur RFI