À Nice, le rappel des consignes sanitaires par haut-parleurs agace

Par LePoint.fr
·1 min de lecture
Sur la promenade des Anglais, et dans le centre-ville de Nice, les haut-parleurs rappellent toute la journée qu'il faut respecter les gestes barrières.

Les haut-parleurs de la ville répètent plusieurs fois par jour que l’on est en pleine épidémie, et les Niçois en ont marre, rapporte « Libération ».

« Message officiel de la ville de Nice. Épidémie Covid-19. Pour votre santé, et celle de vos proches, évitez les déplacements et restez confinés. » Depuis un an, la vie des Niçois est rythmée par les incessants rappels des consignes sanitaires via les haut-parleurs du centre-ville, de la promenade des Anglais et des rues aux abords des gares. Une voix mécanique qui agace les citadins mais aussi les commerçants itinérants sur les marchés, notamment. « Franchement, ça gonfle », souffle Jean-Claude, dont le stand d'?ufs et de miel est situé juste sous un haut-parleur, à Libération.

Les messages de la police municipale sont diffusés à 70 décibels, ce qui est aussi fort que le son d'une télévision. Ils recommandent d'éviter les déplacements, mais rappellent aussi souvent de respecter les gestes barrières, de se laver les mains régulièrement et, surtout, de garder le masque.

« On se croirait sous l'Occupation »

« On n'est pas des gosses, on ne doit pas être mis sous pression sans arrêt. On nous infantilise », dénonce encore Jean-Claude qui, comme la majorité des Niçois, n'en peut plus de cette atmosphère pesante. « C'est un stress en toile de fond. On se croirait sous l'Occupation », commente une passante.

À LIRE AUSSI Patrick Besson ? Pensées reconfinées

Les messages préenregistrés ou énoncés en direct sont diffusés à intervalles réguliers. À 18 h 45, la police municipale rappelle qu'il est bientôt l'heure du couvre-feu et, à 19 heures, les haut-parleurs se taisent a [...] Lire la suite

Ce contenu peut également vous intéresser :