À New York, les images de livreurs travaillant pendant les inondations font polémique

·6 min de lecture

Les livraisons de nourriture et tournées de colis ont parfois continué au plus fort des inondations dans la nuit de mercredi à jeudi.

ÉTATS-UNIS - Au moins 41 personnes sont mortes à New York et ses alentours dans la nuit de mercredi à jeudi, après des pluies torrentielles et des inondations historiques et soudaines liées à la tempête Ida, qui avait en premier touché la Louisiane aux États-Unis en début de semaine.

En plus du bilan humain et matériel important, une polémique est née après la publication de vidéos sur les réseaux sociaux où l’on peut voir des chauffeurs et livreurs continuer de travailler pendant ces inondations extrêmes.

Une vidéo, qui affiche désormais plus de sept millions de vues, montre notamment une personne présentée comme un livreur travaillant pour la société GrubHub, tentant de progresser dans une rue de Brooklyn avec son vélo et un sachet de nourriture à la main dans presque 80 cm d’eau.

“Et malgré tout ça, le livreur GrubHub est toujours là pour apporter votre dîner”

De nombreux internautes ont réagi en affirmant que ces images mettaient en évidence les conditions de travail précaires des chauffeurs employés par les entreprises de livraison.

“Voir cet homme pousser son vélo devant ces gens en Mercedes pour livrer de la nourriture chinoise m’a juste retourné l’estomac”, a déclaré l’auteur de la vidéo, interviewé par le New York Times. “Certains d’entre nous ont le privilège de ne pas travailler pendant une catastrophe et d’autres non”, a-t-il ajouté, alors qu’une dizaine d’agences de presse l’ont contacté pour lui acheter sa vidéo afin de la diffuser. Il a désormais l’intention de reverser les 1700 dollars qu’il a acquis de cette façon au livreur filmé, s’il parvient à le retrouver.

L’élue démocrate new-yorkaise Alexandria Ocasio-Cortez a elle critiqué ceux qui ont commandé en livraison pendant la tempête: “S’il vous plaît, ne soyez pas la personne qui commande en livraison lors d’une crue éclair que le NWS (National Weather Service, NDLR) a considérée comme une situation dangereuse et potentiellement mortelle. Cela met des personnes vulnérables en danger. Si c’est trop dangereux pour vous, c’est trop dangereux pour eux. Fouillez dans vos armoires ou demandez à un voisin de l’aide.”

Carlina Rivera, membre du conseil municipal de New York, a elle écrit: “Si c’est trop dangereux pour vous, c’est trop dangereux pour eux. Protégez nos livreurs, ne commandez pas de plats à emporter ce soir.”

Des livreurs Amazon renvoyés chez eux


Un porte-parole de GrubHub a indiqué auprès de Business Insider qu’il n’était pas en mesure de confirmer que le livreur de la vidéo virale était bien l’un de leurs employés. “La sécurité des livreurs est une priorité absolue”, a-t-il aussi déclaré. “Bien que nous apprécions toujours le travail acharné des livreurs pour faire le travail, aucun livreur d’une entreprise ou d’un restaurant ne devrait jamais entreprendre une action mettant en danger sa sécurité.”D’autres images de livreurs embourbés sont devenues virales sur les réseaux sociaux, comme cette vidéo sur TikTok montrant une personne présentée comme un livreur UberEats marchant dans de l’eau jusqu’aux genoux avec une commande à la main dans le New Jersey.

Un autre utilisateur de TikTok a partagé une photo d’un camion d’Amazon continuant d’effectuer ses livraisons dans un quartier inondé du New Jersey.

(Photo: TikTok)
(Photo: TikTok)

Contacté par le site Gizmodo.com, Jonathan Bailey, un employé de l’entrepôt d’Amazon à New York et co-fondateur d’Amazonians United -un réseau de travailleurs luttant pour de meilleurs salaires et conditions de travail-, a confié que cela n’avait pas été un choc pour lui que les travailleurs d’Amazon soient contraints d’effectuer leur shift malgré les conditions météorologiques. Par le passé, des employés du géant de la consommation ont été contraints de travailler par plus de 32 degrés dans un entrepôt dans l’État de Washington, rappelle Gizmodo.

“Les résidents de New York reçoivent ces alertes d’urgence depuis 19h30. La situation est ‘mise en danger de mort’ et on nous dit de ne pas voyager à moins de fuir ou de recevoir un ordre d’évacuation. Et que fait Amazon? Nous obliger à nous présenter au travail pour notre shift de 22h.”

“Maintenant, après avoir risqué nos vies pour arriver ici, ils n’ont plus de travail pour nous car, surprise, les routes ont été inondées, les ponts et tunnels fermés, et les camions n’ont pas pu entrer. Alors maintenant, ils nous demandent de rentrer à la maison sans être payé pour un shift complet.”

Uber ne s’est pas arrêté

Amazon a fini par affirmer auprès de Business Insider que ses employés dans les zones touchées par les inondations avaient effectivement été renvoyés chez eux. “Par prudence, nous avons fermé plusieurs installations et stations de livraison d’Amazon le long du passage de l’ouragan Ida”, a déclaré un porte-parole. “Nous ne reprendrons les opérations sur ces sites que lorsque cela sera possible en toute sécurité.”

Par ailleurs, d’autres compagnies travaillant avec des livreurs ont apporté des précisions auprès de Business Insider après les violentes inondations.

DoorDash a ainsi expliqué qu’elle avait une politique selon laquelle les commandes de nourriture peuvent être suspendues en raison des conditions météorologiques, tandis que les options de livraison ont été désactivées pour certaines parties de la ville de New York dès mercredi soir.

De son côté, UPS a déclaré que ses chauffeurs et ses clients étaient activement alertés des situations météorologiques qui obligeraient l’entreprise à suspendre temporairement les livraisons.

À noter que pendant les pluies torrentielles, les services de transport tels que Uber ou Lyft ne se sont pas arrêtés à New York, comme a pu le relater le journaliste James West sur Twitter.

“Je viens d’atterrir à New York City après un voyage à l’étranger et voici la scène depuis mon Uber sortant de l’aéroport JFK.”

“Après plus de deux heures épiques, Joaquin, héros, amateur de musique pop et New-Yorkais aguerri, m’a ramené à la maison. Reconnaissant pour toujours.”

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

Ce contenu pourrait également vous intéresser :

undefinedundefined

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles