Publicité

À New York, Gérald Darmanin alerte sur une « reprise » en Europe d’une menace « terroriste islamiste »

À un an des Jeux olympiques de Paris, le ministre français de l’Intérieur Gérald Darmanin a une crainte : que l’événement soit ciblé par des terroristes. De Washington à New York, le « premier flic de France » était en déplacement aux États-Unis jeudi et vendredi. L’objectif étant de doper la coopération policière et judiciaire, prévue par un accord bilatéral de 2016, contre le terrorisme et la grande criminalité.

À lire aussi JO 2024 : Laurent Nuñez entend « saturer l’espace public de policiers » pour assurer la sécurité des sites

« Au moment où les Américains ont peut-être une vision plus nationale des contestations - suprémacisme blanc, fusillades à répétition, complotisme - il ne faut pas qu’ils oublient ce qui pour nous apparaît en Europe comme la première menace : le terrorisme sunnite », a expliqué le ministre de l’Intérieur dans un entretien à l’Agence France Presse (AFP). « La collaboration antiterroriste entre les services de renseignement est absolument indispensable », a-t-il ajouté.

« Le risque reprend » en matière de « terrorisme islamiste »

Au cours de son déplacement, Gérald Darmanin a multiplié les rendez-vous. Il s’est entretenu avec la ministre adjointe de la Justice Lisa Monaco et le ministre de la Sécurité intérieure Alejandro Mayorkas, puis a visité le centre de formation de la police fédérale FBI à Quantico, en Virginie (est). À New York, il a rencontré la cheffe de la police de la mégapole (NYPD), Keechant Sewell, pour parler de maintien ...


Lire la suite sur LeJDD