À Nemours, les petits commerçants créent une plate-forme commune de vente en ligne

Atelier des modules
·1 min de lecture

Ce nouveau confinement est une catastrophe pour les petits commerces considérés comme "non essentiels". C’est même une question de vie ou de mort pour la plupart. En Seine-et-Marne, dans la ville de Nemours qui compte une centaine de boutiques, les commerces ont décidé de se regrouper pour sauver leur activité. Ils ont lancé une plate-forme de vente à distance sur internet. Une idée encouragée par Bruno Le Maire.

Aujourd'hui, parce qu'un commerce sur trois en France est doté d'un site internet, le ministre de l’économie a promis un fond de 100 millions d'euros pour aider les petits commerces à se digitaliser.

Un mini Amazon dédié aux commerçants du coin

Alors que les poids lourds du e-commerce affichent des résultats record, nombre de commerces de villes moyennes ont donc choisi de s'y mettre pour sauver la période si cruciale de Noël. Cette période représente environ 30% de leur vente annuelle. L’union (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi